Camp d'entraînement 2018 à l'EPFL

Le camp d’entraînement expérimental des Olympiades Suisses de Physique a eu lieu du 16 au 18 février dernier sur le campus de l’EPFL. Provenant des quatre coins de la Suisse, seize participants motivés ont convergé à Lausanne pour cet événement annuel afin de se préparer à l’examen final des Olympiades Suisses de Physique. Afin de compléter le camp d’entraînement théorique ayant eu lieu en automne dernier, nous nous sommes ici concentrés sur l’autre partie importante de la physique : l’expérimentation.

Après une petite introduction aux circuits à courant alternatif, à la métrologie ainsi qu’au traitement et l’interprétation des données, les élèves ont mis leurs mains dans le cambouis durant deux longues séances. Le vendredi après-midi, au laboratoire d’électronique, ils ont construit et analysé un filtre passe-haut et identifié des composants électroniques cachés dans des « boîtes noires ». Le samedi après-midi, ils ont œuvré sur les expériences d’anciennes épreuves suisses et internationales couvrant des sujets variés tels que les courants de Foucault, la conduction thermique ou bien encore les pendules de torsion. En outre, ils ont eu l’opportunité de visiter le Centre Interdisciplinaire de Microscopie Électronique (CIME), ce qui leur a donné un aperçu de la recherche actuelle dans un institut universitaire. Finalement, les participants ont approfondi leurs bases théoriques avec un cours sur la physique moderne.

Nous espérons que les connaissances fraîchement acquises leur seront utiles dans le futur, et leur souhaitons tout de bon pour l’examen final qui aura lieu à Aarau en mars prochain.

Cet événement n’aurait pas pu avoir lieu sans l’aide de l’EPFL. Nous tenons à remercier chaleureusement la Section de Physique pour son excellent soutien, le Service de Promotion des Études pour l’envoi des informations quant à l’événement auprès des enseignants de physique dans les gymnases, ainsi que la section de Sciences et Techniques de l’Ingénieur pour l’accès au laboratoire d’électronique.







© Photos: Alexandre Pinazza, Nicolà Gantenbein und Thanh Phong Lê